FORMATION-ACTION : ACCOMPAGNER ET ANIMER LA VIE AFFECTIVE ET SEXUELLE POUR LES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

Contexte

La santé sexuelle et reproductive connaît de grandes variations au fil des cultures et du temps. Elle est longtemps restée tabou dès lors qu’elle concerne les personnes en situation de handicap. Peu à peu, la société évolue sur ce point, poussée par les textes internationaux et nationaux, incitant à des actions concrètes, notamment dans les Établissements et Services Médico-Sociaux. L’OMS définit la sexualité (2006), comme « un aspect central de l’être humain tout au long de la vie ». Il est donc légitime d’intégrer cette dimension à l’accompagnement des personnes en situation de handicap, quel qu’il soit.

Cependant, aborder ces questions ne s’improvise pas. Les professionnel·les ne se sentent pas toujours à l’aise ou suffisamment formé·es pour aborder ces sujets, qui nous renvoient généralement à notre propre vécu et nos représentations. Lorsque des actions sont mises en place, elles abordent fréquemment la thématique sous le seul angle des risques et des effets indésirables, alors que l’OMS met d’abord l’accent sur une approche positive de la sexualité, source d’épanouissement. Notre approche s’appuiera sur la note de cadrage rédigée par la HAS le 31 mai 2022, qui prépare pour 2023 une recommandation de bonnes pratiques professionnelles sur le sujet de la vie intime et de la sexualité dans les ESSMS. Elle s’appuiera également sur la circulaire du 5 juillet 2021 relative au respect de l’intimité, des droits sexuels et reproductifs des personnes accompagnées dans les ESMS qui rappelle ces droits fondamentaux.

Objectifs d’apprentissage
    • Connaître les différentes composantes de la santé sexuelle.
    • Clarifier les représentations concernant le handicap et la sexualité.
    • Identifier les incidences du handicap sur les processus de développement psychoaffectif.
    • Connaître et s’approprier les contextes règlementaire et législatif.
    • Identifier les freins à l’expression de la vie affective des personnes accompagnées.
    • Repérer et savoir adopter les attitudes favorisant la reconnaissance de la sexualité des personnes en situation de handicap.
    • Mettre en place des actions concrètes autour de cette thématique.
    • Se préparer à animer des ateliers collectifs et recueillir la parole des personnes accueillies.
Programme

Jours 1, 2 et 3 : accompagner la VAS

      • État des lieux et réflexion-action sur les représentations liées à la sexualité et au handicap.
      • Les déterminants de la santé sexuelle, les différentes approches de la sexualité.
      • Le développement bio-psycho-socio-sexuel, les particularités liées au handicap.
      • Apports sur le genre, l’identité et l’orientation sexuelle.
      • Anatomie/ physiologie / approche en sexologie.
      • La contraception, les IST, comment en parler ?
      • La pornographie et les réseaux sociaux, comment en parler ?
      • Les questions conceptuelles (le cadre de vie, la vie privée et l’intimité, les relations sociales, l’accès à l’information).
      • Aspects juridiques et règlementaires.
      • L’autodétermination et la sexualité.
      • Le travail d’équipe autour de cette sphère.
      • L’attitude d’écoute active.

Jour 4 : animation d’ateliers VAS

      • Comment animer un atelier d’éducation à la sexualité : les thématiques, où trouver les informations ?
      • Présentation d’outils existants.
      • Mise en pratique : préparation d’un atelier.

Notre discours et nos échanges seront orientés vers les notions de bien-être, plaisir et d’autodétermination sexuelle, dans le cadre de la sexualité positive.

Modalités d’adaptation des objectifs aux publics

Le contenu sera adapté au regard des fonctions des participant·es.

Tout·e professionnel·le intervenant dans le champ du handicap.

Aucun pré-requis n’est demandé, cependant certains savoir-être permettront une meilleure adaptation à la formation : écoute active, aisance sur le sujet, ouverture d’esprit, discrétion, aptitude à réorienter ou à s’adapter au groupe, bonne perception du non-verbal…

La pédagogie active est privilégiée : les échanges entre stagiaires sont favorisés et les apports théoriques s’illustrent des expériences vécues par les stagiaires. Études de cas choisies par la formatrice mais aussi par les stagiaires, échanges, réflexions, questions-réponses, ludo-pédagogie… 

Nos moyens pédagogiques sont adaptables à la demande aux stagiaires en situation de handicap.

    • Support de formation projeté
    • Exercices sous forme de jeux, quiz…
    • Mise à disposition d’un livret de formation

Formation réalisée en présentiel.

Nos moyens techniques sont adaptables à la demande, aux stagiaires en situation de handicap.

1. Évaluation des pré-requis
– Identification des attentes des participant·e·s

2. Évaluation des acquis
– Évaluation formative (feedbacks/quiz) des travaux réalisés en séance
– Quiz d’appropriation des notions traitées

3. Évaluation de l’action
– Questionnaire d’évaluation à chaud

Un certificat individuel de réalisation de formation sera délivré à l’issue de la formation.

4 jours (28h) de formation en format 2 + 2 jours

Inscription possible jusqu’à la date de la formation et si le nombre des participants l’autorise.

Métropole toulousaine (adresse exacte fournie dans la convocation).

Prochaines sessions :
17-18 octobre 2024
19-20 novembre 2024

220 € / journée / stagiaire soit 880 € pour l’ensemble de la formation d’une durée de 2 fois 2 jours (28 heures) avec intersession.
(hors frais de déplacement et d’hébergement).

Sandrine CARÊME
Sandrine CARÊME est diplômée en Formation en Éducation à la Sexualité et en Santé Sexuelle et Droits Humains (Université Paul Sabatier – Faculté de Médecine de Toulouse).
Diplômée de l’EM Lyon, de l’Université Grenoble-Alpes et de l’EHESP, après plus de 15 ans d’expérience en management et en direction d’association (notamment directrice de l’OPCO Santé Occitanie), elle a entrepris une reconversion professionnelle pour se consacrer à la sexologie, en proposant de la formation et du conseil aux entreprises et aux associations, sur les questions liées à la sexualité et à la santé sexuelle (prévention des violences, vie affective et sexuelle des personnes en situation de handicap ou des personnes âgées…). Elle anime également des ateliers d’éducation à la sexualité auprès d’adolescent·es, d’étudiant·es et d’adultes. Enfin, elle reçoit pour du conseil individuel et de couple à Toulouse.

Alexia PERRET
Alexia PERRET est titulaire du Master Éducation à la Sexualité Humaine (Université Toulouse Jean Jaurès, département de sociologie). Elle est également titulaire du diplôme d’État d’Éducatrice Spécialisée et du titre de Formatrice Professionnelle pour Adultes.
Après plus de 20 ans d’expérience dans différentes institutions du médico-social et avec différents types de publics en situation de handicap, elle intervient aujourd’hui en tant que formatrice, animatrice et consultante sur les questions liées au handicap et à l’autodétermination sexuelle.
Elle propose également en cabinet un suivi en sexothérapie, en thérapie de couple et en gestion des émotions.

Amélie LANDES (Co-animatrice)
Amélie LANDES a été éducatrice spécialisée durant plus de vingt ans auprès d’adultes en situation de handicap mental et/ou psychique en MAS et Foyer de vie. Titulaire du Diplôme Universitaire de Formation en Éducation à la Sexualité (Université Paul Sabatier Toulouse), elle a co-animé durant dix ans des ateliers sur la vie affective et sexuelle en foyer de vie. Titulaire du Master en Éducation à la Sexualité Humaine (Université Toulouse Jean Jaurès). Elle intervient désormais comme formatrice et consultante sur les questions liées au handicap et à l’autodétermination sexuelle. Elle propose des accompagnements en libéral auprès des personnes en situation de handicap. Bénévole et prestataire pour le Planning Familial et Couples et Familles elle intervient en collèges et lycées.

Les trois formatrices sont membres du Comité des Expert·es du Centre Ressource INTIMAGIR Occitanie (vie affective, sexualité et parentalité des personnes en situation de handicap), soutenu par l’ARS.

Taux de satisfaction : 100%.

Coordination de la formation
ines.sexologie@gmail.com
alexia.perret@sexaequo.fr
ou
Secrétariat CIFRES
secretariatcifres@gmail.com

Toute question relative à l’adaptation de la formation à des stagiaires porteurs de handicap :
Référente Handicap
Anne-Sophie Saus
annesosaus@gmail.com

Scroll to top