Histoire de l’art et sexualité : apprivoiser les images

« Le corps omniprésent, objet de culte dans l’Antiquité, siège de toutes les turpitudes au Moyen Age, modèle de l’art académique… qu’il soit masculin ou féminin fait référence dans la représentation. L’irreprésentable du divin s’y incarne au mépris de toute métaphysique. Il fournit au sein des œuvres un lieu idéal pour la projection des fantasmes liés à la sexualité… » Cl Frontisi

 

Objectif

La sexualité mise en scène dans l’art, peinture, sculpture, gravure est un chapitre très particulier : les œuvres sont diverses d’origines, de composition, les artistes parfois bien lointains… et l’interprétation peut s’avérer difficile. Cependant, ces représentations peuvent susciter chez le spectateur une réaction plus immédiate que plusieurs pages de texte. Pour pouvoir les interpréter et passer au-delà de la première réaction il est intéressant de disposer de quelques clés de déchiffrage. Ces clés, accessibles à tous ceux qui s’y intéressent permettront d’enrichir nos regards et notre compréhension de l’art… et de la sexualité.

 

Programme

Dans un cadre historique et chronologique des différentes périodes de l’histoire de l’art, le but de ces formations sera d’apprendre à déchiffrer les codes attachés à ces représentations en évitant les interprétations trop subjectives et les contresens éventuels induits en fonction des méconnaissances des cultures ou des religions. De l’Antiquité au XXe siècle, en Occident.

 

Téléchargement de la brochure au format PDF

Public et pré-requis

  • Cette formation s’adresse aux professionnels (médecins, sexologues, thérapeutes..) souhaitant acquérir des connaissances transversales dans ce domaine particulier de la représentation artistique ou populaire : le corps, la nudité, représentation des organes sexuels et de la sexualité et également de la place et des significations qui leur sont associées dans les sociétés qui les ont générées : religion, art, culture populaire, ou pornographie ?
  • Aucun pré-requis demandé, ni en histoire, ni en histoire de l’art.

 

Moyens pédagogiques et techniques

  • Sous forme d’exposés en vidéo conférence, avec des modules par thèmes.

 

Durée

  • Une journée découverte novembre 2019 – date à préciser

 

Programme sur la journée

  • quatre thèmes parmi ceux présentés ci-dessous seront abordés sur différentes périodes historiques de l’histoire de l’art occidental.
  • Le cadre : reprise et exposition des structures de base de l’Histoire de l’art, autour de la création et la diffusion des œuvres (quels artistes, quelles œuvres et pour quel public).
  • Les époques : l’art préhistorique : découvertes, analyses, interprétations. L’Antiquité civilisations grecques et romaines, les points communs, les différences. Érotisme ou pornographie ? Renaissance peintres et sculpteurs, la liberté du « Maniérisme », naissance de la littérature et des images pornographiques. Aux XVIIIe et XIXe siècles, nouveaux circuits, nouveaux codes nouvelles techniques…
  • Le choix de sujets thématiques : Les « Vénus » préhistoriques – Eros – les métamorphoses d’Ovide – Marie Madeleine, Académisme et érotisme – Aux origines de la pornographie – le Symbolisme, Rodin-Klimt. (liste non exhaustive).

 

Lieu

  • A déterminer

 

Tarif

  • 160,00 € la journée par personne ; 180,00 € si la formation est prise en charge
  • (+35,00 € par personne de cotisation annuelle CIFRES)

 

Intervenante

  • Anne REBY
  • Historienne d’art – conférencière,
  • Intervenante dans la formation du Master à l’Éducation Sexuelle Humaine sous la direction de Réjean Tremblay à l’Université Jean Jaurès.
Anne Reby

 

Contact – Renseignements